ACCUEIL TICE > Actualités > Evénements et annonces 
 

Retour sur la présentation-échanges "La dynamique paradoxale de l'Evaluation des enseignements par les étudiants"

9 mars 2012
Nathalie Younès a initié en France le champ de recherches sur l'évaluation de l'enseignement par les étudiants (EEE). Elle a proposé hier aux enseignants de Paris 1 une présentation autour des questions de la finalité des pratiques d'EEE, de leur pertinence et de leur validité et enfin de l'implication des acteurs dans ces démarches.
Voir la vidéo de l'intervention et la synthèse écrite des échanges
qui ont suivi

Nathalie YounèsLa dynamique paradoxale de l'Evaluation des enseignements par les étudiantsEchanges avec la salle

" Il est communément admis que le renforcement de l'évaluation de l'enseignement par les étudiants (EEE) en Europe s'inscrit dans le cadre du processus de Bologne et de la mise en place de l'espace européen de l'enseignement supérieur. Mais malgré des pratiques qui tendent à se développer dans le domaine et les nombreuses recherches auxquelles elle a donné lieu, dans certains contextes, l'expérience des enseignants, des responsables et des étudiants en la matière demeure encore souvent limitée. L'EEE reste toujours sujette à de vives controverses, dans son adoption ou dans son rejet, et ce pour des raisons différentes. L'analyse de son cheminement en Amérique du Nord, où il s'agit d'une pratique systématique, et en Europe, où elle est encore dans de nombreux cas en phase d'implantation, montre les fluctuations des orientations politiques et les sérieuses difficultés pour en faire un instrument efficace au service de l'amélioration de l'enseignement universitaire. Cette dynamique de l'EEE se trouve prise entre différentes tensions : a) les finalités, entre démarche formative et outil de contrôle ; b) la pertinence et la validité de l'EEE ; et c) l'implication des acteurs et leur rapport à la culture qualité. Ces trois dimensions seront explorées dans la présentation." (NY)


Nathalie Younès (laboratoire ACTé, Université Blaise Pascal, IUFM d'Auvergne), MCF en Sciences de l'éducation, a initié en France le champ de recherches sur l'évaluation de l'enseignement par les étudiants. Sa thèse, qui portait sur les conditions et les effets de la mise en place d'une EEE formative, a donné lieu à plusieurs publications. On peut entre autres citer « l'évaluation de l'enseignement par les étudiants comme seuil de changement », chapitre qu'elle a écrit dans l'ouvrage collectif dirigé par Marc Romainville et Cristina Coggi, L'évaluation de l'enseignement par les étudiants. Elle y examine notamment les conditions qui peuvent faire de l'EEE un vecteur stratégique pour amener les enseignants à débattre de leurs enseignements.

Elle a aujourd'hui élargi ses recherches en les articulant aux problématiques d'éducation à la santé, notamment à celles du climat scolaire et du bien-être des élèves.

 
Younès Nathalie (2009) « L'évaluation de l'enseignement par les étudiants comme seuil de changement »,
in Romainville Marc & Coggi Cristina (dir.). L'évaluation de l'enseignement par les étudiants, Bruxelles, De Boeck
 
 


Voir toutes les actualités

PARTAGER CET ARTICLE :